Archives pour la catégorie Mode de vie

Comment votre organisme réagit-il quand vous mangez gras ?

Avez-vous déjà eu vraiment envie de manger un bon plat frit, gras et plein de calories ? Nous savons que manger des aliments gras augmente l’inflammation dans le corps, mais savez-vous quels autres effets cela peut-il avoir ?

  1. Les bactéries intestinales

Manger un bon cheeseburger juteux peut combler toutes vos envies pendant deux minutes, mais les bactéries dans votre intestin ne vous remercieront pas. Pour fonctionner correctement, votre corps a besoin de toute une gamme de vitamines et de minéraux, dont bon nombre se trouvent dans des aliments non raffinés et non transformés tels que les fruits et légumes. Les micro-organismes présents dans votre intestin ont besoin de graisses insaturées provenant des poissons et des avocats. Par contre, la malbouffe est réputée destabiliser grandement votre système immunitaire et vos hormones.

  1. La peau

En nourrissant constamment votre corps d’aliments graisseux, il est fort probable que vous développiez des problèmes de peau comme de l’acné. Bien que l’acné soit souvent associée aux adolescents, il n’est pas rare que les adultes en souffrent, notamment quand ils ingèrent trop d’aliments graisseux.

  1. Les problèmes digestifs

Après avoir consommé de la nourriture grasse, il n’est pas rare que l’on se rende aux toilettes. Après leur ingestion, les aliments gras stagnent dans l’estomac et s’en suivent des problèmes digestifs et des douleurs ou crampes pendant un long moment, une réelle source d’inconfort. Ces problèmes sont associés à une inflammation de l’organisme entraînant des problèmes plus graves tels que le syndrome du côlon irritable et le reflux gastrique.

  1. Les maladies cardiovasculaires

Consommer fréquemment des aliments gras signifie que vous courez un plus grand risque de développer des maladies cardiaques et du diabète. Les taux de cholestérol sont généralement plus élevés chez les personnes qui consomment de tels aliments. L’obésité est plus fréquente chez les personnes consommant des aliments gras et souffrant d’une tension artérielle élevée et de diabète de type deux.

Activation des cellules souches et jeûne intermittent !

Le jeûne intermittent est un excellent moyen de déclencher l’activation des cellules souches.
De nombreuses études montrent qu’un jeûne de 3 jours peut réduire les inflammations et stimuler le système immunitaire en augmentant le nombre de globules blancs. *
Il a également été démontré que les jeûnes prolongés régulent le nombre de cellules souches indépendamment de la chimiothérapie, aident à inverser la sénescence et influent sur la régénération.
Le jeûne peut également réduire les dommages occasionnés aux cellules souches de la moelle osseuse et protéger l’organisme de la chimiotoxicité.

* https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4509734/

L’activation des cellules souches peut-elle vous sauver des migraines ?

Chacun ressent les migraines de façon différente, mais nous avons tous une chose en commun : personne ne veut en souffrir. Les symptômes de la douleur et de la migraine peuvent durer de 4 à 72 heures au cours d’un épisode migraineux, et ont de graves répercussions sur la capacité de nombreux patients à fonctionner au travail, dans des situations sociales et dans leur vie quotidienne.

Les migraines peuvent être provoquées par de nombreuses situations et certaines personnes indiquent ressentir des migraines à la suite de stimuli comme des lumières vives, des odeurs ou des bruits forts. Tous ces déclencheurs excitent le nerf trijumeau, l’un des principaux nerfs du visage. Ce nerf est responsable de la transmission des sensations du visage au cerveau. Lorsque les cellules du cerveau sont stimulées par un facteur de déclenchement de la migraine, le nerf trijumeau s’enflamme. Cela provoque un gonflement des vaisseaux sanguins et déclenche une douleur intense au visage, à la mâchoire, à la tête ou au cou.

Certains patients utilisent des médicaments en vente libre pour lutter contre la douleur, tandis que les patients chroniques utilisent souvent des médicaments contre la migraine délivrés sur ordonnance. Malheureusement, ces médicaments peuvent augmenter la fréquence des migraines s’ils sont utilisée trop fréquemment pendant de longues périodes.

Avec la thérapie appelée SVF, les cellules souches sont utilisées pour traiter l’inflammation du nerf trijumeau et, par conséquent, réduire les douleurs migraineuses. Si elles peuvent être activées, les cellules souches agissent contre l’inflammation du nerf trijumeau.

Notre nouveau patch, le X39, lancé en janvier 2019, peut élever le taux d’un peptide connu pour activer les cellules souches. Nous avons déjà reçu dans un témoignage d’une personne capable de soulager rapidement ses migraines avec le X39. C’est bien sûr anecdotique, mais nous avons hâte d’étudier cela plus en avant.

Les cellules souches sont-elles efficaces contre le vieillissement ?

Nous souhaitons tous lutter contre le vieillissement, cependant s’enduire de lotions et potions ne suffit pas à combattre l’inévitable. Et si l’on pouvait combattre le vieillissement de l’intérieur sans crème ni chirurgie ?

Au fil des ans, notre peau perd de son élasticité, faisant ressortir les rides. Notre apparence jeune s’estompe et même si l’on souhaite ralentir ou arrêter le processus, nombreux sont ceux d’entre nous qui baissent les bras pensant qu’il n’y a rien à faire… jusqu’à maintenant.

Saviez-vous que les cellules souches ont un effet puissant sur le vieillissement ? Ces cellules souches sont capables de se dupliquer et de réparer le collagène de notre peau, ce qui contribue à réduire les rides et l’élasticité de la peau.

Nous avons développé un patch capable d’élever le taux d’un peptide dont on sait qu’il active les cellules souches. Le processus de vieillissement a-t-il enfin trouvé un adversaire à sa hauteur ?

Une étude sur le jeûne intermittent conclut à des bienfaits prometteurs en matière de perte de poids

Une des premières études sur les effets d’un régime à jeun de type 16 h – 8 h chez des sujets obèses a montré l’efficacité du système quant à une perte de poids saine.

Publiée dans le Journal of Nutrition and Healthy Aging, une nouvelle étude de l’Université de l’Illinois à Chicago s’est penchée sur une forme d’alimentation limitée dans le temps, connue sous le nom de diète 16 h – 8 h. La méthode 16 h – 8 h est essentiellement la base de notre système de façonnage de silhouette WinFit.

Les sujets de l’étude n’ont pas suivi de régimes contrôlés mais ont été encouragés à continuer à manger normalement tout en limitant leur apport alimentaire entre 10 heures et 18 heures. Après 12 semaines, les résultats ont montré de manière intéressante que le groupe 16 h – 8 h semblait avoir instinctivement réduit son apport calorique quotidien global d’environ 300 calories. Leur masse corporelle globale avait également baissé d’environ trois pour cent par rapport au groupe témoin.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais les conclusions préliminaires sont certainement prometteuses.

Nous avons toujours fait la promotion de notre système de façonnage de silhouette WinFit comme un moyen sain de réduire la graisse corporelle, d’augmenter le tonus musculaire et d’améliorer le bien-être général. Nous vous apportons aujourd’hui d’autres preuves scientifiques concluant que le jeûne intermittent est bon pour tout le monde.